17 / 52 – LA SANTE RATIONNÉE – Jean de Kervasdoué ET D. Bazzocchi

Ici je laisse la parole à un de mes mentors et maîtres qui m’aida sur bien des plans au sein du monde de la santé, en effet il m’aida:

  • à comprendre les différents systèmes de santé
  • à avancer dans ces projets d’une optimisation des soins de santé
  • par ses témoignages dans la vraie vie
    vous pourrez trouver quelques uns des ses livres ci dessous :

DES LIVRES  qui analysent , apportent des faits, argumentent et orientent.

ces livres traitent de notre système de santé qui va comme une rivière non canalisée , là où la pente est douce et les profits des uns toujours plus grands.  Il est d’une lecture aisée ,et bourré de faits qui s’appuient sur du vécu . A tous ceux qui s’intéressent à leur santé ,

lire ces livres est une URGENCE médicale :

et tous les autres que vous trouverez dans les bonnes librairies (voir liste en bas de l’article)

La santé rationnée – un mal qui se soigne

le plus récent livre de Jean de Kervasdoué et Didier Bazzocchi:
Je ne  ne peux que vous inciter à lire son dernier livre qui va ouvrir la brèche béante à un moment ou les institutions  appellent les professionnels de santé à participer aux débats nationaux sur la santé ( voir les ordres des médecins , des pharmaciens et autres institutions…)

une présentation de ce livre sera faite le 7 mars 2019 prochain allez y , et surtout lisez le livre et faites bouger les choses là où vous vous trouvez

ici le message de (JDK ) Jean de Kervasdoué à ses amis et lecteurs

Chers amis,

Quatre décennies plus tard, à la demande de mon premier éditeur : Jean Pavlevski, je suis revenu avec Didier Bazzocchi, ami et complice de longue date, sur ce qui structure la politique de santé : les mécanismes de rationnement.

En effet, à l’exception des médecins du secteur 2 et de quelques produits de santé en vente libre, dans le secteur des soins médicaux, il n’y a pas de prix mais des tarifs (des consultations, des médicaments, des actes, des séjours hospitaliers) et encore d’autres mécanismes de rationnement : physiques (les nomenclatures, les lits, les équipements « lourds » …), humains (les numerus clausus ou les méthodes assimilées), médicaux (les autorisations préalables …),  économiques (les contrats dits « responsables »…). Le rationnement foisonne et avec lui les effets de seuil, les rentes, les pénuries, les inégalités… La main de l’Etat n’est jamais invisible et toujours lourde.

Pourtant, à quelques exceptions, le secteur de la santé est condamné au rationnement, car les mécanismes de marché sont inégalitaires et, ce qui est moins évident, inflationnistes dans ce secteur, pour des raisons que nous expliquerons.

Comment, peut-on limiter les effets néfastes de ces techniques de régulation ? Comment soigner ce mal qui gangrène la politique de santé quand les raisonnements dépassent rarement la règle de trois ? Quelle pourrait être une éthique du rationnement et quelles en seraient les méthodes ?

C’est ce que nous vous présenterons succinctement le jeudi 7 mars à 9H30 précises. L’invitation est « attachée » ainsi que la couverture du livre.

Thierry Beaudet, le Président de la Mutualité Française nous reçoit dans ses murs, qu’il soit ici remercié. La présentation sera brève pour laisser le temps, notamment à la presse, de nous interroger.

Le sujet est austère mais plus que jamais essentiel !

En espérant avoir le plaisir de vous retrouver le 7 mars,  

Jean de Kervasdoué

Professeur émérite

Membre de l’académie des technologies

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *