27 / 52 – LES QUATRE ACCORDS TOLTEQUES

LES 4 ACCORDS TOLTÈQUES*

OU LA SAGESSE DE LA VIE QUOTIDIENNE

Ce sont quatre règles de vie que le docteur RUIZ propose dans un petit tout petit recueil , pour une vie sereine et respectueuse de soi et des autres.

  • petit rappel :La culture toltèque est une culture méso américaine qui s’est développée autour de Tula,  au Mexique, au début de la période post-classique de la chronologie méso-américaine (entre 900 et 1200 de notre ère). Ruiz est un auteur sud Américain qui a écrit The Four Agreements), livre d’une centaine de pages publié en 1997 aux États-Unis. Ce livre est simple à lire  facile à comprendre, et dont les quatre accords sont faciles à appliquer et donnant obligatoirement des résultats positifs. Ce livre a fait un tabac et aujourd’hui fait plus de 4 million de ventes.

 

1 – QUE VOTRE PAROLE SOIT IMPECCABLE

c’est la première règle des quatre accords toltèques qui signifie ce que de nombreux chercheurs en neuropsychiatrie on découvert au XX eme siècle, les mots que nous utilisons font partie de nous . Ils sont le reflet de notre estime de nous même et des autres auxquels nous nous adressons.

En ordonnant que votre parole soit impeccable Miguel Ruiz indique l’importance de nos propos oraux mais aussi de nos propos internes dans nos discours intérieurs. Si nous prenons soin de choisir notre vocabulaire, cela aura un impact sur notre psychisme et celui de nos interlocuteurs.

2 – N’EN FAITES JAMAIS UNE AFFAIRE PERSONNELLE

Ici dans le second accord toltèque, Miguel Ruiz qui se dit chaman * propose que nous ne “portions pas les singes des autres” cette petite phrase entendue par un membre de ma famille qui me disait gentillement , ne supporte pas les souffrances que les autres veulent t’imposer par leurs jérémiades, ou leurs expressions, Prend du recul sur les phrasés de tes interlocuteurs. Ce sont comme vous le voyez des recommandations de grande sagesse. Souvent ceux qui nous parlent intègrent dans leur expression des soucis qui leurs sont propres. Donc attention, et prenez vos distances. Restez factuels dans ce qui est dit .

3 – NE FAITES AUCUNE SUPPOSITION

Ce 3 eme accord fait bien suite au second dans la mesure où il met en garde contre l’appropriation des soucis exprimés par l’interlocuteur et en plus nous recommande de ne pas en rajouter. Ce n’est pas parce que l’autre fait des sous entendus ( donc paroles non impeccables) que je dois en faire une interprétation à mon idée. Non, pas de supposition! Et si l’expression est peu claire il faut oser poser des questions pour éclaircir ce qui est soous entendu. Ce que nous faisons rarement . Nous avons en plus tendance à éviter ces questionnements vis à vis de personnes qui ont une autorité naturelle sur nous. Et ne nous inquiétons pas elle en profitent avec plus ou moins de conscience. Faire reformuler évite des graves distorsions de ces messages et permet de réduire l’impact d’un interprétation subalterne et humiliante dans le pire des cas.

4 –  FAITES TOUJOURS DE VOTRE MIEUX

Enfin ce dernier accord est le point final qui évite toute ambiguïté. Car en effet si nous sommes clair et faisons toujours de notre mieux , que le message reçu soit ambiguë, nous sommes en cohérence avec nous même quand nous faisons de notre mieux et toujours de notre mieux car au cas ou une action serait mal faite , ayant fait de notre mieux, nous ne pouvons nous reprocher de négligence. et restons la tête haute . Une erreur peut être faite elle nous permettra de nous améliorer en la corrigeant mais au moins nous avons fait de notre mieux et restons une personne debout et digne.

 

MON AVIS

Philosophie de vie simple certes, mais qui insiste sur la valeur des mots utilisés et je l’ai remarqué lors que il y a quelques années nous avions décidé en famille de ne pas dire de gros mots et en cas de mot non impeccable un € était déposé dans le bocal prévu à cet effet. Ce la a permis à toute la famille de faire attention à son vocabulaire et indirectement nous a induit un plus grand respect de nous et des autres.

Pour les trois autres accords, ils sont orienté vers la déculpabilisation et étant d’origine judéo chrétienne, nos sommes fort marqués par ces sentiments de culpabilité et d’appliquer ces accords nous a permis de nous rendre compte combien nous inventions facilement la suite des propos de nos entourages directs. Alors vous pouvez imaginer les conséquences sur des propos de personnes que nous ne connaissions pas… nous sommes la famille qui invente la vie des autres . appliquer ces accords nous à aidés à prendre du recul. Mais ce n’est jamais fini.

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *