6/52 – Au nom de tous les miens de Martin GRAY

Dans cette  œuvre la mieux connue, publiée ches Robert Lafont et aussi en format poche AU NOM DE TOUS LES MIENS  (1971),

Au nom de tous les miens Martin GRAY

Martin Gray ( Alias Mietek Grajewski )  nous invite à découvrir l’énergie d’un homme qui durant sa vie s’est battu .

Il est tombé par la perte de sa famille , une fois ,dans les camps puisque d’une famille juive ayant vécu l’extermination des juifs polonais.

Il es tombé une seconde fois et à nouveau a perdu sa famille qu’il avait reconstruite . Il vivait alors le bonheur dans le sud de la France où il s’était marié avec Dina et avait fondé une famille de quatre enfants .

La perte de cette seconde famille est comme vous le découvrirez , est la conséquence d’un incendie violent qui a cerné la propriété de sa famille alors que Martin Gray était absent . Il a vu se détruire ceux qu’il chérissait tant.

La raison de mon choix

C’est la ténacité de cet homme , qui m’a incitée à vous partager ce livre. Livre qui n’est pas une fiction mais la vie d’un homme qui tel Job est damné semble t il par les événements que lui a imposée la vie.  Plus que toute qualité je crois en la ténacité et aussi au pardon , non pas le pardon des actes qui ne sont pas pardonnables , mais au pardon des personnes . 

Continuer le chemin de la vie sans haine , avancer quoi qu’il arrive  . Notre phrase familiale est celle 

” L’important n’est pas de ne jamais tomber ; mais chaque fois que l’on tombe , savoir se relever et repartir” . Je ne sais pas de qui est ce texte ni si c’est un texte que nous avons créé , mais il nous a soutenus dans les étapes de notre vie de famille et je vous le confie 

  voila le message que me donne ce témoignage de Martin Gray .  je vous souhaite une belle lecture  

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *